Multimédia

Swagger, film d’Olivier Babinet

Un documentaire sur 11 jeunes d’un collège d’Aulnay-sous-Bois.

Résumé du film : http://www.swagger-le-film.com/synopsis/

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=8Bg96c9JHic

La série Champions de France est lancée sur les chaînes de France Télévisions.

une

Lien vers le site dédié : http://www.seriechampionsdefrance.com/
Voir le dossier de presse.

La ligne de couleur

afficheVivre en France lorsqu’on est perçu comme arabe, noir ou asiatique. Des hommes et des femmes, français de culture française, parlent chacun dans une «lettre filmée» de leur expérience singulière, intime et sociale, d’être regardés comme non-blancs et d’avoir à penser à leur «couleur».

LLDC_DP_A5_18_BD

realisatriceBiographie de la réalisatrice

A l’Université, Laurence Petit-Jouvet étudie la Géographie et a la chance de se trouver à Jussieu à la fin des années soixante-dix, au moment où s’invente une nouvelle Géographie anti-conservatrice. Comme sujet de mémoire, elle choisit
“Hollywood” et en profite pour s’échapper à Los Angeles, mener l’enquête dans le milieu du cinéma. Encore une année d’études en Journalisme à New York University et elle décroche son premier travail, “nègre” pour un célèbre journaliste
d’Europe 1. Très vite, elle comprend qu’elle ne veut pas vivre du journalisme et décide d’explorer le champ du cinéma documentaire. Elle devient auteur-réalisatrice sans passer par une école, en développant un langage dans lequel s’inscrit
en creux son histoire.
Depuis 1989 elle travaille essentiellement sur ses propres films, des documentaires de création qu’elle écrit et réalise; depuis peu produit et distribue. Dans ses films on peut lire voyages, migrations culturelles, marges artistiques, identités
singulières, exils intérieurs, altérité…
Consulter le dossier de presse

Nous autres – L’outil pédagogique d’éducation contre le racisme pour les professeurs des écoles

La Fondation Lilian Thuram,la MGEN et la CASDEN lancent un programme multimédia d’éducation contre le racisme à destination des écoles primaires.

Destiné aux classes de CM1 et CM2, ce programme permettra de sensibiliser potentiellement 1,3 million d’enfants. Les enseignants de CM1 CM2 sont invités à s’inscrire sur les sites www.casden.fr ou www.mgen.fr

Support pédagogique pour préparer le travail en classe, le double DVD apporte aux enseignants les ressources documentaires nécessaires pour mieux appréhender le sujet complexe du racisme, avec le concours de chercheurs prestigieux : le paléoanthropologue Yves Coppens, la généticienne Evelyne Heyer, les historiens Carole Reynaud-Paligot, Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, François Durpaire, François Xavier Fauvelle-Aymar, Louis Salas Molins, Odon Vallet, le rapporteur spécial des Nations Unies (2002-2008) Doudou Diène, la psychiatre Marie-Rose Moro, le sociologue Michel Wieviorka, le géopoliticien Pascal Boniface, la politologue Françoise Vergès, le psychothérapeute Patrick Estrade, la muséologue Elisabeth Caillet, le commissaire d’exposition André Magnin, l’anthropologue et didacticien Ninian van Blyenburgh, l’anthropologue Gille Boëtsch, le géographe Christian Grataloup, l’ancien footballeur Zinedine Zidane, le statisticien Frédéric Bocquet.

Egalement support pour l’animation de la classe, le double DVD propose aux élèves de nombreux extraits vidéos, des animations et des jeux. 
Dossier de presse

Vous trouverez ci-dessous quelques unes des animations contenues dans l’outil pédagogique Nous autres. Elles peuvent être utilisées indépendamment du reste de l’outil pédagogique dès lors que vous les inscrivez dans une activité d’action contre le racisme qui vous est propre. Mais bien sûr, pour les enseignants, il est préférable de le demander dans sa totalité, il est gratuit et doit être commandé en s’inscrivant sur les sites de nos partenaires :

http://www.commandedvdnousautres.com/

• Le peuplement de la terre >> Voir l’infographie
• L’adaptation à l’environnement >> Voir l’infographie
• Une diversité infinie >> Voir l’infographie
• Tous parents mais comment? >> Voir l’infographie

Le Dessous des Cartes

Les mémoires du racisme

Arte – 2012

Représentation d'une carte du monde inverséeLa Fondation Lilian Thuram, éducation contre le racisme, et les équipes éditoriales de Jean-Christophe Victor et d’Arte, constatant des préoccupations pédagogiques communes, ont souhaité utiliser l’exercice cartographique télévisuel qu’est Le Dessous des Cartes pour proposer une émission sur le racisme, accessible à tous, y compris à un public jeune.

De l’arrivée de Christophe Colomb dans les Amériques à la prétendue mission civilisatrice de l’homme blanc, de la guerre de sécession à la ségrégation américaine, des théories scientifiques européennes du XVIIIe siècle à l’apartheid en Afrique du Sud, les fondements historiques du racisme sont nombreux et constamment renouvelés. Le racisme renait toujours à cause de cette constante constructionintellectuelle et politique qui attise aujourd’hui les différences culturelles et hiérarchise les civilisations.

Cette émission « Les mémoires du racisme », écrite par Jean Christophe Victor, a été préparée avec les membres du comité scientifique de la Fondation Lilian Thuram.

Le Dessous des Cartes est une production Arte France (http://ddc.arte.tv ledessousdescartes@arte-studio.fr) ; en collaboration avec le Laboratoire d’études prospectives et cartographiques (contact@lepac.org www.lepac.org).


 

 Carte pour une terre solidaire

Les cartes que nous utilisons généralement placent l’Europe en haut et au centre du monde. Elle paraît plus étendue que l’Amérique latine alors qu’en réalité elle est presque deux fois plus petite : l’Europe s’étend sur 9,7 millions de kilomètres carrés et l’Amérique latine sur 17,8 millions de kilomètres carrés.

Cette carte questionne nos représentations. En effet, le géographe australien Stuart McArthur, en1978, aplacé son pays non plus en bas et excentré, mais en haut et au centre. Cette carte résulte aussi des travaux de l’Allemand Arno Peters, en 1974, qui a choisi de respecter les surfaces réelles de chaque continent. Il montre, par exemple, que l’Afrique, avec ses 30 millions de kilomètres carrés, est deux fois plus grande quela Russiequi compte 17,1 millions de kilomètres carrés. Pourtant, sur les cartes traditionnelles, c’est le contraire…

Placer l’Europe en haut est une astuce psychologique inventée par ceux qui croient être en haut, pour qu’à leur tour les autres pensent être en bas. C’est comme l’histoire de Christophe Colomb qui « découvre » l’Amérique, ou encore la classification des « races » au xixe siècle qui plaçait l’homme blanc en haut de l’échelle et les autres en bas. Sur les cartes traditionnelles, deux tiers de la surface sont consacrés au « Nord », un tiers au « Sud ». Pourtant, dans l’espace, il n’existe ni Sud ni Nord. Mettre le Nord en haut est une norme arbitraire, on pourrait tout aussi bien choisir l’inverse.

Rien n’est neutre en termes de représentation. Lorsque le Sud finira de se voir en bas, ce sera la fin des idées reçues. Tout n’est qu’une question d’habitude.

Pour se procurer la carte Peters-Mac Arthur, adressez-vous au CCFD-Terre Solidaire, 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris, 01 44 82 80 00 ou à nos délégations en région (adresse sur le site web http://ccfd-terresolidaire.org onglet « Dans votre région ».

La carte est vendue au prix de 12 euros